Qui a dit que le Vieux Continent était en proie à une récession économique inquiétante ? Fort heureusement, les indicateurs ne sont pas tous dans le rouge et il existe quelques secteurs porteurs qui parviennent à tirer leur épingle du jeu avec brio, notamment la chirurgie dentaire qui se porte comme un charme.
En effet, on estime à 4 millions le nombre d’implants dentaires vendus annuellement, et cette importante croissance démontre un intérêt particulier des européens pour leur santé bucco-dentaire.
D’autre part, les personnes consentent à faire des sacrifices financiers pour pouvoir arborer un joli sourire, notamment celles qui n’ont plus de dents à cause de plusieurs facteurs tels que le vieillissement, la maladie et les traumatismes physiques entre autres.
Mais encore, les implants dentaires sont fortement plébiscités car ils permettent, contrairement à d’autres solutions (bridges, couronnes), d’empêcher une plus grande perte osseuse et de conserver la forme de l’os maxillaire.
Parmi les entreprises pionnières en matière de fabrications d’implants, figurent plusieurs protagonistes suisses dont les plus illustres sont Nobel Biocare et Straumann.
Malgré la forte concurrence qui règne en Europe, la demande n’a jamais été aussi forte et tout porte à croire que les bénéfices seront une nouvelle fois astronomiques.
implants-dentaires-tunisie

Implants dentaires : l’Europe règne en maître sur le marché, d’autres continents émergent !

Pour l’instant, l’Europe reste la référence en matière d’implants dentaires, et nul doute que le progrès technologique a été un élément prépondérant pour préserver ce leadership, à l’instar de Nobel Biocare.
Cette entreprise s’est illustrée en mettant en place une solution avant-gardiste qui apporte confort et simplicité pour le patient, et celle-ci consiste à installer des implants dentaires par le biais de modélisation en 3 D, et ce, sans avoir besoin d’inciser et de décoller la gencive.
Bref, le marché européen s’octroie toujours les plus grosses parts du marché des implants dentaires, mais la donne risque de s’inverser dans les années à venir, surtout que les analystes détectent un fort potentiel de croissance dans les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine).
Vu le développement effréné de ces pays, il ne serait pas surprenant de les voir prendre les rênes du marché, d’autant plus que le progrès technique est ancré dans leurs traditions.
En somme, le marché des implants dentaires demeure toujours en bonne santé, et nul doute que son développement va dépendre avant tout de la capacité des entreprises à apporter des solutions à la fois rapides et innovantes, comme nous l’avons vu avec Nobel Biocare !