De par son positionnement sur le centre du visage, l’aspect plastique du nez apparaît comme fondamental pour une esthétique harmonieuse de l’ensemble de la face. Si la majorité des demandes de rhinoplastie sont motivées par un but esthétique, dans certains cas, le sujet peut présenter une gêne fonctionnelle nécessitant une intervention chirurgicale visant à améliorer la fonction respiratoire. Dans d’autres cas, la rhinoplastie fonctionnelle s’impose suite à des fractures ou des traumatismes ayant endommagé la fonction respiratoire, on parle alors d’une rhinoplastie réparatrice.

La septoplastie pour corriger la déviation de la cloison nasale

La respiration est une fonction naturelle et innée chez l’homme mais peut, avec le temps, s’altérer et présenter des dysfonctionnements. Ce type de désagrément est souvent associé à une déviation de la cloison nasale et se traduit par des difficultés respiratoires, des ronflements ou une apnée du sommeil.

Dans le cas d’une gêne respiratoire, le chirurgien va s’atteler à corriger la forme ou la position des os et des cartilages dans le nez. Il peut s’agir d’une déviation de la cloison nasale ou d’une hypertrophie des cornets et on parle alors de septoplastie.

La septoplastie est donc une intervention chirurgicale visant à corriger la déviation de la cloison nasale qui provoque une hypertrophie des cornets. Ces derniers jouent un rôle essentiel puisqu’ils permettent d’orienter le flux d’air entrant après l’avoir filtré, réchauffé ou humidifié selon les besoins.

rhinoplastie fonctionnelle tunisie

La rhinoplastie réparatrice

Lors d’un violent traumatisme, le nez peut être gravement détérioré ou endommagé. Suite à un accident, la rhinoplastie réparatrice s’impose, généralement dans l’urgence, pour réparer les dommages causés.
Dans les jours qui suivent le traumatisme, le chirurgien intervient pour permettre au nez de retrouver dans un premier temps sa fonction vitale : la respiration. Par la suite, une deuxième chirurgie esthétique du nez peut être nécessaire si une asymétrie ou une légère déviation persiste. Si le menton est aussi touché par la traumatisme le chirurgien peut envisager une profiloplastie (combinaison rhinoplastie et mentoplastie)

En principe, l’intervention a lieu dans les jours qui suivent l’accident ou l’agression, elle a lieu le plus souvent dans l’urgence. En effet, le chirurgien va rapidement “remettre“ en place le nez afin qu’il retrouve ses fonctions vitales. Cependant, il peut persister une bosse ou encore asymétrie. Dans ce cas, une deuxième intervention pourra être envisagée après 6 mois ou un an. Cette seconde intervention sur le nez permettra de corriger une déviation de la cloison nasale, ou encore de supprimer une bosse.