Liposuccion : Qu’est-ce que c’est ?

Aussi connue sous le nom de lipoaspiration, la liposuccion est une intervention de la chirurgie esthétique qui vise à éliminer définitivement et rapidement les excédents de graisse et les bourrelets, ce que les régimes alimentaires et la pratique du sport ne peuvent faire. Sans être une chirurgie pour les personnes obèses, La liposuccion vise essentiellement le traitement des stéatoméries, en l’occurrence les excès graisseux formant la culotte de cheval.

Quel est l’objectif d’une lipoaspiration ?

A partir de la quarantaine, il se forme chez certaines personnes une culotte de cheval qui désigne une forte accumulation graisseuse en superficie comme en profondeur, une importante surcharge adipeuse tant sur la face externe des cuisses que sur d’autres régions du corps, comme les flancs, la face postérieure des bras, le ventre, la face interne des genoux, les poches sous les yeux ou encore, le double menton. Ce traitement chirurgical localisé ou généralisé de cet excès de graisse, a pour but d’affiner et d’harmoniser la silhouette et non pas de faire maigrir.

D’où provient la graisse dans l’organisme ?

Les adipocytes sont des cellules graisseuses déjà présentes dans l’organisme à la naissance. Leur nombre croissant, de près de 10% chaque année, celles-ci se multiplieraient jusqu’à l’adolescence pour certains spécialistes. On chiffre leur nombre dans l’organisme à près de 20 milliards. Les adipocytes représentent 10 à 15% de la masse corporelle de l’homme et 20 à 25% chez la femme.

Chez certains individus, le nombre d’adipocytes peut se multiplier par 10, soit 200 milliards de cellules graisseuses. Ceci est la conséquence d’une surconsommation de lipides et d’un manque ou d’une insuffisance d’activités sportives.Ne pouvant libérer ces lipides, les adipocytes qui ont la responsabilité de synthétiser, de stocker et de libérer les lipides, grossissent ou se multiplient, et se localisent dans les tissus sous-cutanés de la poitrine, des hanches, des cuisses et des fesses chez la femme ; et chez l’homme, ce sera essentiellement au niveau de l’abdomen et la partie supérieure du tronc. Ces adipocytes maigrissent sans disparaître lorsqu’on suit un régime, mais dès lors que le régime est stoppé, elles resurgissent. Ils s’avèrent donc que seule la liposuccion peut permettre de les combattre efficacement.

Comment l’excès graisseux est-il traité ?

Le traitement des lipoméries par le chirurgien plastique peut se faire sur toutes les parties concernées par l’excès graisseux. Il peut s’agir du cou, des bras, du ventre, des hanches, des cuisses, des genoux, des mollets, etc. Le plasticien se sert de canules mousses qu’il introduit dans de petites incisions sur la zone à aspirer. Ces canules (3 à 4mm) sont reliées à un circuit fermé à l’intérieur duquel une pression négative est créée, et qui permet d’aspirer en surface comme en profondeur les adipocytes. Il s’agit donc d’une aspiration de graisse harmonieuse et définitive pour corriger et redessiner les formes de la silhouette.

A quoi vais-je ressembler après une liposuccion ?

Le résultat d’une lipoaspiration dépend d’une part de la qualité de la peau du patient. Elle doit être de bonne qualité, suffisamment élastique pour servir à recouvrir les zones traitées après l’opération, et pour garantir un résultat idéal. D’autre part, le surpoids est déconseillé pour une liposuccion. Il est recommandé de perdre du poids avant cette intervention.