Faut-il toujours utiliser le bistouri pour éliminer la graisse ?

liposuccion Tunisie

Aujourd’hui, la liposuccion et le coolsculpting font les gros titres. Le but est d’aider les patients à se débarrasser de la graisse.

La liposuccion comment ça se passe ?

En premier, la liposuccion élimine la graisse par aspiration. Le principe de la lipoaspiration est basé sur la pression négative. Si vous essayez d’utiliser une paille pour aspirer les billes de tapioca dans le thé à bulles, vous pouvez avoir une idée de la façon dont fonctionne la liposuccion.
A l’aide de petites incisions, tout d’abord le chirurgien injecte du fluide IV pour dresser et liquéfier la graisse. Ensuite, il insère une canule pour aspirer la graisse préparée. Petit, rond, lobules jaunes descendre le tube en plastique du corps dans une boîte en plastique. Le chirurgien déplace la canule à travers le renflement gras à partir de différents sites d’incision. Le déroulement de processus de l’aspiration est contrôlé en mesurant la quantité de graisse retirée. Par conséquence, le succès de l’intervention est mesuré par sa popularité.

coolsculpting-methode-minceur

CoolSculpting : méthode minceur qui affine grâce au froid

Le CoolSculpting est une technique non invasive de réduction de graisse développée par ZELTIQ, approuvée en 2010. Le principe de congélation de graisse (CRYOLIPOLYSE) consiste à la destruction définitive des cellules graisseuses par le refroidissement contrôlé. Une fois ces cellules mortes, elles sont complètement et naturellement éliminées. Généralement, une seule séance d’une heure suffit pour l’obtention de très bon résultat. Mais la séance peut être renouvelée chez les patients ayant une masse graisseuse assez importante.

Le praticien fait des marques sur la zone à traiter pour le placement précis du coussinet froid. Ensuite, un tampon de gel transparent (le gelpad) est placé pour protéger la peau. La zone traitée est engourdie par le froid. Pendant les premières minutes, le patient sentira une petite gêne due la force d’aspiration. La température de l’appareil baisse jusqu’à -10°. C’est ce qui détruit les cellules graisseuses sans nuire à la peau, ou aux muscles, ou aux nerfs.
Les deux procédures ont des limites notamment, si le patient a la peau lâche, ou s’il consomme plus de calories qu’il en a réellement besoin. Mais les deux procédures sont N° 1 parce qu’elles donnent des résultats magiques.