Les dernières tendances de la greffe capillaire

chirurgie-esthetique

La calvitie représente un problème majeur chez certains hommes surtout si celle-ci est prononcée ou embarrassante d’où une greffe capillaire devient alors nécessaire. De nos jours, deux techniques sont utilisées : la méthode de la bandelette et la méthode de la FUE.

La méthode de la bandelette

Le principe
Une bandelette est prélevée sous anesthésie locale ensuite micro-coupée et redistribuée sur les zones dégarnies, la zone de prélèvement est alors refermée à l’aide de sutures laissant une fine cicatrice horizontale apparaitre à l’arrière de la tête.
Cette technique qui offre une grande quantité d’implants de bonne qualité est utilisée par une grande majorité des chirurgiens esthétiques.

Les bons candidats pour cette intervention
Cette technique s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes à noter que la bandelette est adaptée pour les grandes calvities.
La durée de l’intervention
Elle dure entre deux heures à trois heures pendant lesquelles des implants sont prélevés et réimplantés dans les zones dégarnies.
Les suites post opératoires
Vous ne ressentirez aucune douleur pendant l’intervention qui se fera sous anesthésie locale. Néanmoins, des tiraillements pourront se faire ressentir après l’intervention.
Résultat
Le résultat ne sera appréciable qu’après huit mois à un an de l’intervention.

greffe-capillaire

La FUE (Follicular Unit Extraction)

Le principe
Cette technique n’est pas pour les grandes calvities mais pour les petites surfaces, elle consiste à prélever les bulbes à même le scalp arrière du donneur directement à travers un petit foret chirurgical qui seront ensuite réimplantées dans les zones à couvrir.
• Les bons candidats pour cette intervention
Cette technique de chirurgie esthétique capillaire est recommandée pour ceux qui vont avoir une cicatrisation moins visible, par contre elle n’est pas du tout recommandée pour les femmes vu qu’elle impose de raser la zone de prélèvement.
La durée de l’intervention
Elle dure entre cinq à dix heures tout dépend de la zone à couvrir pendant lesquelles le patient est soit allongé soit assis.
Les suites post opératoires
Cette technique se déroule sous anesthésie locale donc vous ne ressentirez pas de douleurs pendant l’intervention. Par contre il n’y’aura pas de tiraillements pour la FUE contrairement à la bandelette.
Enfin, La technique de la FUE n’utilise ni points de suture ni scalpel et ne laisse aucune cicatrice (pour la première intervention), la FUE est très bien adaptée aux petites surfaces où on n’a seulement besoin de cinq cent ou six cent implants, au-delà de ce nombre on doit avoir recours à la technique de la bandelette.