Une greffe de cheveux pour le Prince Harry ?

greffe cheveux Tunisie avant apres

Selon certaines indiscrétions, le Prince Harry serait aujourd’hui tenté par la pose d’implants capillaires afin d’échapper à un héritage familial trop lourd à porter pour lui. Contrairement à son frère, le prince William ou à son père Charles, le Prince Harry refuserait d’assumer sa calvitie, et se fait en cela aider et conseiller par sa femme, Meghan Markle, qui serait prête à se servir de son carnet d’adresse à Hollywood pour lui filer l’adresse d’un spécialiste en chirurgie de la calvitie.

Surtout ne pas ressembler à Charles et William

Si pour dissimuler sa calvitie son frère William a trouvé une astuce simple, à savoir se couper les cheveux à ras, le Prince Harry ne souhaite pas qu’à 33 ans seulement il n’y ait plus de cheveux sur sa tête. On a remarqué pendant les cérémonies de fiançailles du prince qu’il avait des cheveux clairsemés, signe visible d’une calvitie aux origines héréditaires sans aucun doute.

Ainsi, Meghan, son épouse qui visiblement ne souhaite pas se balader aux bras d’un homme chauve, aurait décidé d’aider son époux à trouver le meilleur chirurgien en pose d’implants de cheveux. La progéniture de Diana et du Prince Charles serait donc entrain d’attendre, si l’on s’en tient aux informations de The Daily Star, son tour pour passer au bistouri pour se faire repousser les cheveux aux USA. Puisque selon le tabloïd, cette opération chirurgicale pour avoir des cheveux, devrait se faire avant la fin de cette année 2018.

57.000 euros pour des implants capillaires

Après la fastidieuse fête offerte pour leur mariage qui s’est célébré à la chapelle Saint George du château Windsor le 19 mai dernier, et la facture déjà très salée de la réfection de leur palais de Kensington, le Prince Harry va une fois de plus dépenser une somme exorbitante pour se faire remplacer les cheveux qu’il perd. En tout cas, le magazine britannique qui a dévoilé l’information fait savoir que la facture pour l’implantation capillaire du prince s’élèverait à 50.000 livres.

Une somme colossale lorsqu’on sait que dans plusieurs pays aujourd’hui, les techniques de greffe de cheveux sont peu coûteuses. Qu’on parle de greffe de cheveux en Tunisie ou de PRP cheveux en Tunisie par exemple, ce sont des interventions qui se font parfois à moins d’un millier d’euros. Mais quelle folie ne serait pas prêt à faire un « prince moderne », surtout lorsqu’ « il souhaite rester le plus jeune possible » ?